Liste des ouvrages finalistes du Prix Ivoire 2017



 
Le Comité de lecture des ouvrages en compétition pour le 10ème Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone – également appelé « Prix Ivoire » – s’est réuni le 1er août 2017 à Abidjan.
Au terme de ses délibérations, ce comité, composé des critiques littéraires Michel Koffi (président), Serge Grah, Auguste Gnalehi et Henri Nkoumo, a retenu six (6) ouvrages pour la finale. Il s’agit de :
          Antoinette Tidjani Alou, On m’appelle Nina, roman, éd. Présence Africaine, 145 pages ;
          Khalil Hachini Idrissi, La foi n’est convoquée que les jours de fête, Editions la rosée des chemins, 65 pages, Poésie ;
          Marina Niava, American Dreamer, éd. Néi-Céda, roman, 175 pages ;
          Blaise Ndala, Sans Capote ni Kalachnikov, roman, éd. Mémoire d’Encrier, 275 pages ;  
          Johary Ravaloson, Vol à Vif, roman, éd. Dodo Vole, 194 pages ;
          Sylvestre Simon Samb, Terra incognita, roman, éd. Spinelle, 380 pages.
Cinquante-trois (53) ouvrages étaient en lice pour cette édition.
Le lauréat sera désigné par un jury présidé par la romancière et dramaturge Werewere Liking le 11 novembre 2017 à 20 heures, lors d’un dîner-gala à l’Heden Golf Hôtel, à Abidjan. Il recevra, ce jour, son prix doté de deux millions de F CFA (environ 3 000 euros) et un trophée. Par ailleurs, conformément à l’accord établi avec le Salon du livre et de la presse de Genève, il sera l’invité dudit Salon en 2018.  
Le Prix Ivoire récompense depuis 2008 un auteur émergent issu du continent africain ou de la diaspora africaine, dont l’ouvrage, écrit en langue française, aspire aux pleines lumières internationales. Il n’est pas ouvert aux auteurs confirmés, déjà présents sur les grandes scènes littéraires internationales.
Créé par Akwaba Culture, une association de droit ivoirien, ce prix est parrainé par le Ministère de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire, l’Organisation internationale de la Francophonie, l’Ambassade de France à Abidjan et la Librairie de France Groupe de Côte d’Ivoire.
 
Les lauréats des éditions précédentes de ce prix sont :
 
2016 : Marijosé Alie (Martinique) : Le convoi, roman, éd. HC Editions; 
2015 : Kettly Mars (HAITI), Je suis vivant, éd. Mercure de France;
2014 : Bahaa Trabelsi, Parlez-moi d’amour ! nouvelles, Casablanca, éd. La Croisée des chemins;
2013 : Hemley Boum (Cameroun), Si d’aimer…, roman, éd. La Cheminante;
2012 : Mariama Ndoye (Sénégal), L’Arbre s’est penché, roman, éd. Eburnie ;
2011: Frédéric Grah Mel (Côte d’Ivoire), Félix Houphouët-Boigny, biographie, éd. du Cerap / Karthala;
2010: Elisabeth Ewombè-Moundo (Cameroun), La nuit du monde à l’envers, roman, éd. Panafrika / Silex / Nouvelles du Sud ;
2009 : Tiburce Koffi (Côte d’Ivoire), Mémoire d’une tombe, roman, éd. CEDA/ NEI/ Présence Africaine ;
2008 : Racine Kane (Sénégal), Les Ballades nostalgiques, roman, éd. Panfrika.
 
Les invités d’honneur qui ont rehaussé de leur présence la remise du Prix Ivoire depuis 2008 sont les suivants:
 
2016 : Mbarek Beyrouk (Mauritanie),  Marguerite Abouet (Côte d’Ivoire) ;
2015 : Amadou Koné (Côte d’Ivoire/USA) et Mbougar Sarr (Sénégal) ;
2014 : Ananda Devi (Ile Maurice) et Mutt-Lon(Cameroun) ;
2013 : Ken Bugul (Sénégal) et Tierno Monénembo (Guinée)
2012 : Jacques Chevrier (France) et Alain Mabanckou (Congo) ;
2011 : Henri Lopes (Congo) ;       
2010 : Frédéric Pacéré Titinga (Burkina Faso), Paul Dakéyo (Cameroun) et Boucacar Boris Diop (Sénégal) ;
2009 : Djibril Tamsir Niane (Guinée) et Cheikh Hamidou Kane (Sénégal) ;
2008 : Seydou Badian (Mali), Aminata Sow Fall (Sénégal), Christiane Diop (Présence Africaine; Sénégal).
 
L’association Akwaba Culture félicite tous les participants au Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone 2017 et souhaite bon vent aux six (6) finalistes.   
 
Fait à Abidjan, le 1er août 2017
 
Pour l’association AKWABA CULTURE,
La Présidente
 Isabelle Kassi Fofana

Laisser un commentaire