Appel à contributions : « Livres d’Afrique, livres en Afrique » (revue Africa e Mediterraneo)


Appel à propositions d’articles pour la revue Africa e Mediterraneo n. 89/2018

Le livre existe en Afrique depuis le 3e millénaire avant l’ère chrétienne sous forme de papyrus. Le codex manuscrit s’est ensuite largement développé au sein des universités sahéliennes à partir du 11e siècle. Toutefois, l’ère moderne de l’imprimé en Afrique est étroitement liée aux invasions européennes, à l’évangélisation messianique puis à la colonisation, du 18e siècle à la première moitié du 20e siècle. Après les indépendances, les marchés du livre en Afrique ont été rapidement dominés par l’édition du Nord qui a capitalisé le secteur scolaire et développé des collections de littérature africaine sans cesse mieux diffusées. Ainsi s’est peu à peu développée l’image d’un continent ne produisant pas ou peu de livres, face à une édition du Nord plus compétitive et innovante.

Si la réalité de la domination économique est souvent indiscutable, celle de la diversité éditoriale est par contre l’objet de différentes interprétations compte tenu d’une information partielle sur les marchés du livre en Afrique. Depuis les années 1960, l’Afrique développe ainsi un marché du livre hétérogène et multilingue, dont la diversité s’articule selon des espaces nationaux, régionaux, voire continentaux et rend évidemment complexe tout regard essentialiste.

Surtout, cette édition évolue et est influencée par un contexte géopolitique et économique mouvant, dont la capitalisation du marché international du livre aussi bien que les phénomènes de mondialisation littéraire représentent une ultime étape.

Dans cette continuité, des manifestations de domination économique et intellectuelle poussent l’édition africaine à des formes de « réaction », soutenues par le concept de « bibliodiversité » qui a favorisé, au cours des vingt dernières années, une plus grande présence des productions éditoriales africaines sur le marché international du livre, et une meilleure reconnaissance de leur diversité.

L’édition africaine s’insère ainsi dans une logique de « réaction » pour exister commercialement face à l’attraction de l’édition du Nord.

Si les réalités du livre en Afrique sont encore mal connues au Nord et les documents qui lui sont consacrés clairsemés, les études se multiplient toutefois depuis les années 1990 que ce soit dans le monde académique, les médias généralistes ou encore les sphères professionnelles. Les passerelles entre ces différents espaces de discours et les travaux portant sur différentes aires géographiques sont néanmoins encore rares, ce qui renvoie à la situation des échanges linguistiques dans la sphère du savoir.

Ce dossier de Africa e Mediterraneo se propose d’examiner la situation réelle de l’édition africaine dans le contexte de la globalisation et ses conséquences sur la diversité de l’offre éditoriale locale et globale à l’ère de la mondialisation.

Se situant l’édition au carrefour de plusieurs disciplines, le dossier pourra s’enrichir de contributions situées dans l’espace d’étude de l’histoire du livre, de l’anthropologie, de la linguistique, de l’économie, des sciences de la communication ou de la sociologie de la culture.

Les contributions pourront traiter (entre autres) des sujets suivants :

– la visibilité « à l’international » du livre africain ;
– l’édition africaine dans le marché global ;
– l’édition africaine dans le parcours des écrivains ;
– le don du livre dans la chaîne du livre africain ;
– les supports numériques de la diffusion éditoriale ;
– études de cas sur un contexte national ou régional de production du livre ;
– l’édition et le marché du livre en langues africaines

Dossier coordonné par Sandra Federici et Raphaël Thierry

Les propositions, composées d’un titre et d’un résumé (400 mots maximum), ainsi que du nom, des coordonnées et de l’affiliation institutionnelle de l’auteur, pourront être envoyées par courriel jusqu’au 31 octobre 2018 à :

s.federici@africaemediterraneo.it ;

m.scrivo@africaemediterraneo.it.

Suite à l’acceptation, les articles devront être soumis – en français, anglais ou italien – avant le 3 décembre 2018 et devront respecter les normes de la revue.

Africa e Mediterraneo est une revue révisée par des pairs.

[http://www.africaemediterraneo.it/en/]


pdf

[Télécharger la version de l’appel en anglais]

[Télécharger la version de l’appel en italien]

Laisser un commentaire