Communiqué de presse – Prix Ivoire 2012

Le pré-jury chargé de la sélection des ouvrages devant participer à la finale du Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone 2012 a achevé ses travaux. Il était composé des critiques littéraires suivants :

– Michel Koffi, président ;
– Auguste Gnaléhi, membre ;
– Henri N’koumo, membre.

Étaient en lice trente-quatre (34) titres présentés par seize (16) maisons d’édition d’Afrique et d’ailleurs.
Au terme de ses délibérations, le pré-jury, qui s’est félicité de la participation pour la première fois des éditeurs de l’Afrique du nord, a retenu pour la finale les six (6) écrivains et ouvrages ci-dessous :

1- Souleyman Abdelkérim CHERIF (Tchad), Quand l’évidence ne suffit plus, roman, éd. L’Harmattan, 2012, 216 p.
2- Ben DIAGOYE BEYE (Sénégal), Le rêve de Latricia, éd. Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud, roman, 2011, 266 p.
3- Muriel DIALLO (Côte d’Ivoire), La Femme du Blanc, roman, éd. Vents d’ailleurs, 2011, 184 p.
4- Youssouf Amine ELALAMY (Maroc), Oussama mon amour, roman, éd. La croisée des chemins, 2011, 187 p.
5- Souad MEKKAOUI (Maroc), Plus forte que la souffrance, éd. La croisée des chemins, nouvelles, 2012, 244 p.
6- Mariama NDOYE (Sénégal), L’Arbre s’est penché, roman, éd. Eburnie, 2011, 129 p.

Le Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone 2012 sera décerné au cours d’une cérémonie placée sous la présidence du Ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire le 1er décembre 2012 à Abidjan. Il est doté d’une enveloppe de deux (2) millions de francs CFA offerts par l’Ambassade de France.

La romancière et auteur de livres pour enfants Fatou Kéïta est la présidente du jury final chargé de désigner le lauréat du Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone 2012.

Créé en 2008 par Akwaba Culture, une association de droit ivoirien, ce Prix est attribué chaque année à un écrivain africain dont l’ouvrage, qu’il soit de fiction ou non, est porté par une valeur intrinsèque attachante et sert à la grandeur des livres
écrits par les auteurs du continent africain.

Les lauréats des précédentes éditions sont :

– 2008 : Racine Kane (Sénégal), Les Ballades nostalgiques, roman, éd. Panfrika /Silex / Nouvelles du Sud ; Mention Spéciale à Salla Niang (Sénégal), La dernière lettre, roman, éd. Présence Africaine ;
– 2009 : Tiburce Koffi (Côte d’Ivoire), Mémoire d’une tombe, roman, éd. CEDA/NEI/ Présence Africaine ;
– 2010 : Elisabeth Ewombè-Moundo (Cameroun), La nuit du monde à l’envers, roman, Dakar, éd. Panafrika / Silex / Nouvelles du Sud, 2009 ;
– 2011 : Frédéric GRAH MEL, Félix Houphouët-Boigny, tome 2 (L’Epreuve du pouvoir, 632 p) et tome 3 (La Fin et la suite, 610 p), biographie, éd. du Cerap /Karthala, 2010.

Pour ajouter aux couleurs de la cérémonie de remise du Prix Ivoire, de grands noms sont invités à Abidjan. Ainsi, ont soutenu ce prix par leur présence :

– 2008 : Seydou Badian (Mali), Aminata Sow Fall (Sénégal), Christiane Diop (Ed. Présence Africaine; Sénégal) ;
– 2009 : Djibril Tamsir Niane (Guinée), Cheikh Hamidou Kane (Sénégal) ;
– 2010 : Frédéric Pacéré Titinga (Burkina Faso), Paul Dakéyo (Cameroun), Boucacar Boris Diop (Sénégal) ;
– 2011 : Henri Lopes (Congo).

L’association Akwaba Culture félicite tous les participants au Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone 2012 et souhaite bon vent aux six (6) finalistes.

Fait à Abidjan, le 8 août 2011

Pour AKWABA CULTURE

La Présidente

Isabelle Kassi-Fofana

______________

 

Liste des ouvrages en compétition :

1- Bénin / Jérôme NOUHOUAI, La mort du lendemain, roman, éd. Présence Africaine, 2010, 265 p.
2- Bénin / Abdoul-Hamed TANGAH, Pris au piège, roman, 2011, 116 p.
3- Burkina Faso / Aimé désiré HEMA, Le Monarque démocrate, roman, éd. Société des écrivains, 2011, 138 p.
4- Cameroun / Félicité FILLIEZ, La clé du destin, essai sur la spiritualité, éd. Edicarta, 2011, 48 p.
5- Cameroun / Charly-Gabriel MBOCK, Et tu seras ma veuve, roman, éd. NEI/CEDA, 2011, 220 p.
6- Côte d’Ivoire/ FODJO KADJO ABO, Vérités sacrilèges, essai religieux épistolaire, éd. Persée, 2011, 218 p.
7- Côte d’Ivoire / Laurent AKE-ASSI, Abrégé de médecine et pharmacopée africaines – Quelques plantes employées traditionnellement dans la couverture des soins de santé primaire, dictionnaire de botanique médicale, éd. NEI/CEDA, 2011, 157 p.
8- Côte d’Ivoire / Inza BAMBA, Un instant de bonheur, nouvelles, éd. Balafons, 2012, 139 p.
9- Côte d’Ivoire/ Inza BAMBA, Les deux noms de la vie, roman, éd. Balafons, 2012, 2012, 182 p.
10-Côte d’Ivoire, Maurice BANDAMAN, L’éternel amour, roman, éd. Sésame, 2011, 216 p.
11-Côte d’Ivoire / Innocent BOHO, Mon singe a le vertige…, roman, éd. NEI/CEDA, 2010, 147 p.
12-Côte d’Ivoire / Muriel DIALLO, La Femme du Blanc, roman, éd. Vents d’ailleurs, 2011, 184 p.
13-Côte d’Ivoire/ Josué GUEBO, Carnet de doute, poésie, éd. Panafrika/ Silex/Nouvelles du Sud, 2011, 58 p.
14-Côte d’Ivoire / Josué GUEBO, Mon pays, ce soir, poésie, éd. Panafrika/ Silex/Nouvelles du Sud, 2011, 54 p.
15-Côte d’Ivoire / Françoise KAUDJHIS-OFFOUMOU, Femme, genre et pouvoir en Afrique, essai, éd. NEI/CEDA, 2011, 322 p.
16-Côte d’Ivoire / Venance KONAN, Edem KODJO, Un homme, un destin, éd. Nei /Ceda /Frat Mat/ Présence Africaine, biographie, 2012, 359 p.
17-Côte d’Ivoire / Théophile KOUI, L’Afrique à l’épreuve de l’histoire, essai, éd. Balafons, 2012, 189 p.
18-Côte d’Ivoire / SIAGBE DETOH Charles, La fille du fleuve, roman, éd. Les Classiques ivoiriens, 2011, 132 p.
19-Côte d’Ivoire / WEREWERE-LIKING, Le parler-chanter, théâtre, éd. Balafons, 2012, 257 p.
20-Gabon / Janis OTSIEMI, Le Chasseur de lucioles, polar, éd. Jigal, 20112, 204 p.
21-Maroc / Youssouf Amine ELALAMY, Oussama mon amour, roman, éd. La croisée des chemins, 2011, 187 p.
22-Maroc / Nadia CHAFIK, Tête de poivre, nouvelles, éd. La croisée des chemins, 2012, 178 p.
23-Maroc / Abdellatif LAABI, Maroc, quel projet démocratique, éd. La croisée des chemins, essai politique, 2011, 208 p.
24-Maroc / Asma LAMRABET, Femmes et hommes dans le coran : quelle égalité, éd. La croisée des chemins/ Albouraq, essai, 2012, 196 p.
25-Maroc / Souad MEKKAOUI, Plus forte que la souffrance, éd. La croisée des chemins, nouvelles, 2012, 244 p.
26-Maroc / Imane NACIRI, Ne me jugez pas, nouvelles, éd. La croisée des chemins, 2012, 133 p.
27-Maroc / Mehdi MEJDOUBI, Qu’est-ce que la démocratie ? – Pour une bonne application, essai politique, éd. La croisée des chemins, 2012, 227 p.
28-RDC / Fweley DIANGITUKWA, Quelle solution pour l’Afrique ? théâtre, éd. Afrique Nouvelle, 1993, 79 p.
29-RDC / Fweley DIANGITUKWA, Le paradis violé, roman, éd. Afrique Nouvelle, 1996, 164 p.
30-RDC / Fweley DIANGITUKWA, Gouvernance, action publique et démocratie participative – Chemins vers de nouveaux modes de régularisation sociale, essai, éd. Monde nouveau / Afrique Nouvelle, 2011, 268 p.
31- Sénégal / Ben DIAGOYE BEYE, Le rêve de Latricia, éd. Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud, roman, 2011, 266 p.
32- Sénégal, Mounar GUEYE, La Malédiction de Raabi, roman, éd. NEI/CEDA, 2011, 196 p.
33- Sénégal / Mariama NDOYE, L’Arbre s’est penché, roman, éd. Eburnie, 2011, 129 p.
34- Tchad / Souleyman Abdelkérim CHERIF, Quand l’évidence ne suffit plus, roman, éd. L’Harmattan, 2012, 216 p.

[Les ouvrages finalistes du Prix Ivoire 2012 (couvertures et prières d’insérer)]

[Télécharger le communiqué de presse de l’association Akwaba Culture]

 

Laisser un commentaire