Enjeux de la professionnalisation des filières du livre dans les pays ACP

À quelques semaines du Salon du livre de Paris, événement qui rassemble des professionnels du livre de tous pays et valorise la place du livre en France et à l’international, ScoLibris s’associe à Bibliothèques Sans Frontières pour publier les actes du colloque qui s’est tenu les 26 et 27 mars 2010. Ce dernier dresse un état des lieux des initiatives de soutien et de développement des chaînes du livre dans les pays de la zone Afrique-Caraïbes-Pacique (ACP).

Les filières du livre et de l’écrit au Sud sont confrontées à des obstacles qui rendent difficile et coûteux l’accès aux livres pour la majeure partie des populations. L’enjeu est doublement important. Il s’agit, en premier lieu, de sortir des relations de dépendance liant les filières du livre du sud aux acteurs de la coopération au Nord. Mais il vise aussi la question de l’appropriation par les populations de ces pays des moyens de production de discours et de savoirs, y compris au travers de l’écrit et de l’édition.

Ce livre nous montre que, pour permettre une implication plus forte des acteurs de terrain et favoriser ainsi le développement endogène de la filière du livre, la clé du débat se trouve dans la professionnalisation des interlocuteurs locaux au sein des pays concernés. Pour que les actions de demain s’inspirent de celles qui les ont précédées.
Consultez [ici] le communiqué de presse.

[Scolibris]

[Ce billet est également publié sur le portail Africultures]

 

Laisser un commentaire