Les Étonnants Voyageurs à Brazzaville : quelles économies du livre en jeu ?

La 24e édition du festival des Étonnants Voyageurs commence le 13 février 2013 à Brazzaville. Le programme est alléchant : 90 invités venus de 23 pays sont annoncés à travers 120 rencontres, débats et lectures répartis dans une dizaine de lieux différents de la capitale congolaise. Le cadre est posé : top départ d’un rendez-vous majeur de la littérature mondiale ! Dans cette petite réflexion, je pose la question de l’économie littéraire esquissée par les Étonnants Voyageurs, au moment de l’ouverture du festival à une plus large audience offerte par sa participation à la World Alliance.

What kinds of African books are in fact exportable from Africa to Europe ? […] There are no rules involved, since book markets defer heavily to fads and fashion […]. To learn about African publishing, where can a German publisher go, except to Britain or France ? (…)

[Lire la suite de mon article publié sur le portail d’Africultures]

 

1 Commentaire

  1. […] [Les Étonnants Voyageurs à Brazzaville : quelles économies du livre en jeu ?] Share Tags : Belin, Brazzaville, Etonnants voyageurs 2013, Hémar, Karthala, L'Oiseau Indigo Diffusion, Lemba, les Dépêches de Brazzaville, République du Congo Laissez un commentaire […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.