Paperight : les imprimantes, avenir de la distribution de livres en Afrique ?

Nicolas Gary signe un remarquable article consacré à l’enjeu que l’impression sur commande représente pour l’édition africaine. Un enjeu qui n’a pas échappé à la société sud-africaine Paperight.

Nicolas Gary : « Sur une très grande partie du territoire africain, les livres sont tout à la fois chèrement vendus et difficiles à trouver. Or, explique-t-il dans un communiqué, presque toutes les petites villes disposent d’un service de photocopie. De quoi inciter sa société à travailler sur ce point, et combler le fossé entre les lecteurs et les œuvres, en s’appuyant sur ces espaces de reproduction ».

Une démarche qui met en avant le respect des « droits d’auteur, sans trahir les éditeurs, et en rendant les livres financièrement plus accessibles […]. Paperight est essentiellement une maison qui propose des solutions pour les droits », explique le fondateur dans un communiqué de presse. « Nous négocions les droits d’impression avec les ayants droit et offrons un outil de paiement qui permet à n’importe quel magasin de photocopie, à des ONG, des écoles ou une bibliothèque disposant d’une imprimante ou d’un outil semblable de distribuer des copies légales des livres. »

En partenariat « avec Realmdigital, Paperight a fini par développer une plateforme […] pour arriver […] à proposer des titres qui soient 20 à 30 % moins chers, que leurs versions traditionnelles ».

Ainsi, « un service de location/vente d’imprimantes a été mis en place pour simplifier l’accès à des machines d’impression. Les clients peuvent plus facilement télécharger et proposer des ouvrages à leurs clients, à la demande. Le contenu est converti au format PDF avant d’être imprimé, et le compte prépayé de l’imprimante, achetée par le biais de Paperight, est alors débité automatiquement des sommes idoines ».

Paperight: Turn your copy shop into a book shop :

[Lire l’intégralité de l’article de Nicolas Gary publié sur le portail Actualitté]

[Ce billet est également publié sur le portail de la revue Africultures]

 

1 Commentaire

  1. […] Paperight : les imprimantes, avenir de la distribution de livres en Afrique ? […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.