Accueil » Évènements, Tous les articles

Tribune pour le livre d’Afrique francophone à la BNF

21 avril 2012 Un commentaire

Depuis 2002, la Bibliothèque Nationale de France accueille « les ateliers du livre ». Ces journées d’études sont l’occasion de rendez-vous réguliers « sur l’histoire du livre et son univers contemporain ». Elles ont pour objectif de « développer la réflexion scientifique et d’être un lieu de rencontre entre les différents acteurs de la sphère du livre ».

La 31ème édition des ateliers se tiendra le mardi 15 mai 2012 (9h30 – 18h), en partenariat avec l’Agence Universitaire de la Francophonie. Elle aura pour thème « Le Livre en Afrique francophone ».

Nous reprenons l’édito publié sur le  site Web de la BNF : « Quelle place occupe le livre dans la vie culturelle et économique de l’Afrique subsaharienne ? Si ce continent compte de nombreux écrivains majeurs, ceux-ci sont souvent édités à l’étranger.
Avec 1,4% de la production éditoriale mondiale, pour 14% de la population, le secteur du livre peine à y prendre son essor. Pourtant, la demande est énorme. Faiblesse du taux d’alphabétisation, prix du livre, carence de politique du livre au niveau étatique, multilinguisme et concurrence des éditeurs étrangers expliquent peut-être cette relative faiblesse. Dans les années 1990, toutefois, de nouvelles librairies et maisons d’éditions ont commencé à renouveler la production et à professionnaliser le secteur, dans le domaine de la littérature de jeunesse, notamment.
Cette journée d’étude se propose d’étudier l’histoire, les spécificités, la diversité du monde du livre et de l’écrit en Afrique subsaharienne. Elle souhaite également y présenter la situation complexe du marché du livre, son avenir, ses enjeux, ses succès, qu’éditeurs, spécialistes du livre et écrivains s’attacheront à évoquer ».

Le programme de la journée :

9h30 – 12h30 :

Président de séance : Marc Cheymol, directeur de la langue et de la communication scientifique en français, Agence Universitaire de la Francophonie ;

Ouverture Par Gérald Grunberg, délégué aux relations internationales, Bibliothèque nationale de France ;

Introduction de Marc Cheymol ;

« L’édition en Afrique francophone: un essor contrarié », par Luc Pinhas, maître de conférence à l’université Paris 13 et Vice-président de l’Alliance Internationale des Éditeurs Indépendants ;

« Le livre de jeunesse : un art africain », par Viviana Quiñones, Bibliothèque nationale de France ;

« Culture de la voix et chaîne du sens », par Alain Ricard, directeur de recherches émérite au CNRS, laboratoire « les Afrique dans le monde », UMR 5115, président de l’association pour l’étude des littératures d’Afrique (APELA) ;

« Les lieux du livre en Afrique francophone : bibliothèques et librairies », par Marie-France Blanquet, maître de conférences en sciences de l’information, Institut universitaire de technologie Michel de Montaigne métiers du livre, Bordeaux.

14h15 – 17h30 :

Président de séance : Franck Hurinville, chargé de mission pour les relations internationales et la francophonie à la BnF ;

« Sony Labou Tansi : l’Afrique à Limoges », par Chantal Stoïchita de Granpré, chargée de mission pour la francophonie, responsable du pôle de littérature francophone, Bibliothèque francophone multimédia de Limoges ;

« La collection Adoras, des Nouvelles Éditions Ivoiriennes », par Méliane Kouakou Yao, Directrice de la collection Adoras, Nouvelles Éditions Ivoiriennes ;

« L’édition africaine francophone aujourd’hui : contraintes et opportunités », par Mamadou Aliou Sow, directeur général SOPRODIFF, ancien président du réseau des éditeurs africains (APNET).

16h :

« Quel avenir pour le livre africain ? Comment venir à bout des obstacles et satisfaire un lectorat très demandeur ? »
Table ronde animée par Emmanuel Kherad, journaliste, avec Jacques Chevrier, président de l’Association des écrivains de langue française, vice-président du Cercle Richelieu Senghor, professeur émérite à l’Université Paris IV – Sorbonne et membre associé du Centre de recherche en littérature comparée à l’Université Paris IV – Sorbonne ; Moussa Konaté, écrivain malien, directeur des éditions du Figuier ; Méliane Koukou Yao, Directrice de la collection Adoras, Nouvelles Editions Ivoirienne ; Fatou Diome, écrivain (sous réserve).

La rencontre se tiendra au petit auditorium de la bibliothèque François-Mitterrand.

L’entrée est gratuite et sans inscription.

D’après un billet publié sur le site Web de la Bibliothèque Nationale de France (en lien).

Ce billet est également publié sur le portail Web de la revue Africultures (en lien).

 

Un commentaire »

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>